Installation
Graver
DVD
Téléchargement
Dossiers / Tests
Annuaire
Boutique
Publicité
Forum / Chat
Membres
Liens
Contact

1. Général :
Discussion sur tout et rien, les nouveaux sites, ...

2. Matériels :
Ce le forum à utiliser si vous avez un problème d'ordre matériel, un soucis d'installation, des infos sur les CD-R, ...

3. Logiciels :
Un problème avec un soft, un message d'erreur incompréhensible, ou vous débutez dans le monde de la gravure, .....

> Afficher la liste des Forums

  

Newsletter
 abonnement
 désabonnement
  INFO


Vous êtes
Warning: main(http://www.gravuredecd.israel-immo.com/connecte/index.php3) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/100/sdb/b/3/alainh007/menugauche.php3 on line 155

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'http://www.gravuredecd.israel-immo.com/connecte/index.php3' for inclusion (include_path='/mnt/100/sdb/b/3/alainh007/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/100/sdb/b/3/alainh007/menugauche.php3 on line 155
sur le site.

Dossiers > CD-R

 

 
Guide des CD Vierges 
Navigation Rapide

Aujourd'hui avec la baisse des prix, les graveurs de CD se sont largement démocratisés ce qui a entraîné la conséquence suivante: le marché du CD vierge est en plein boom, les ventes explosent littéralement dans la plupart des pays riches. Cependant il reste assez difficile aujourd'hui pour l'acheteur de savoir comment choisir un CD vierge, en effet peu de renseignements existe à ce propos, généralement la réputation d'une marque et d'un modèle de CD vierge se fait par le bouche à oreille or ce n'est pas vraiment le bon moyen pour faire le bon choix. C'est donc pour vous éclairez dans ce sujet assez obscur que ce guide voit le jour, en espérant qu'il vous sera d'une grande utilité!

Fonctionnement et composition d'un CD
Avant de comparer les différents modèles de CD vierge disponible sur le marché un petit cours technique sur le fonctionnement et la manière dont est composé un CD.

Un CD est un disque métallique réfléchissant non magnétique, emprisonné entre une couche protectrice en plastique et une couche de polycarbonate.Sur le CD les données sont stockées de façon contiguë, autour d'une spirale qui s'enroule autour de l'axe du CD (à la manière des disques vinyles). Cette piste est une succession de plats et de bosses, la lecture s'éffectu grâce à une diode laser (source de lumière cohérente) qui est dirigée sur la piste. Lorsque le faisceau laser rencontre un plat la totalité de la lumière est renvoyer alors que la rencontre avec une bosse provoque une diffusion partielle de la lumière. Ces variations de lumière sont analysées par une photodiode (qui permet d'effectuer une conversion du signal optique en signal électrique). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce qui est important ce n'est pas les plats et les bosses, mais les transitions entre ces deux états, car c'est eux qui permettent effectivement de codifier l'information. Le passage d'un plat à une bosse et d'une bosse à un plat est interprété comme un "1" logique. Le reste est perçu comme un 0.

Maintenant comparons la composition de CD (argentique pressé) à celle d'un CD vierge (CD-R) :

CD - PresséLes CD-Rom Argentés (pressés)
Ces CD sont utilisés pour une production à grande échelle. Dans un premier temps les données sont transférées sur un support magnétique (appelé prématrice) à partir duquel on pourra créer une matrice en verre qui servira de moule aux CD pressés. Un rayon laser est modulé selon les données à encodé, et vient impressionné un disque en verre recouvert d'une couche photosensible), puis on procède au développement du disque (comme en photo), les zones insolées constituent alors des creux et les zones non insolées les bosses.On a ainsi l'image du disque avec les creux et les bosses.Le disque est ensuite recouvert d'une couche d'argent et par électroformage (reproduction de pièces métaliques par déporélectrolytique) on réalise un "master" en métal, ce "master" représente le négatif des informations. C'est ce master qui servira à presser les disques. Ce master en métal est monté sur un moule à injection, dans lequel on envoi du polycarbonate à chaud qui épouse la forme du master puis qui est refroidi, une fois solidifié, le disque est recouvert d'une couche en aluminium destiné à réflêchir la lumière.

CD - CDRLes CD vierges (CD-R pour CD-Recordable)
Les CD-R sont issus de la technologie du CD argentique, la lecture et le stockage des données s'éffectue de la même façon. Ce qui diffère, c'est la constitution du CD-R, alors que la production d'un CD argentique nécessite l'utilisation d'une matrice (ce qui est extrêmement coûteux), le CD-R lui de part sa composition, permet de s'en passer. La structure d'un CD-R est un peu différente de celle d'un CD Rom. On trouve en premier lieu une couche protectrice, une couche de vernis, une couche d'or (Gold) ou d'argent (Silver), une couche de colorant organique et finalement une couche de polycarbonate.Lors de la gravure, le laser perce ou ne perce pas, la couche de colorant organique restituant ainsi la succession de plats et de bosses. A la lecture, le taux de réflexion sera modifié lors du passage d'un trou (réflexion totale sur la couche d'or) à un plat (réflexion sur la couche organique).C'est la couleur du colorant organique qui donne sa couleur au CD. On distingue différentes couleurs qui correspondent chacune à un certain type de colorant.

Résumons tout cela par un schéma simple :

CD - Structure CDR


Maintenant que ce petit rappel technique est terminé passons au chose sérieuse: les CD vierges à proprement parler.


La Couleur du CD >